Injection de collagène

Ayant beaucoup pratiqué d’injections de collagène, le Dr Laurent Halimi a abandonné ce type de traitement au profit d’autres techniques plus avancées. Star des années 80, les injections de collagène ont en effet vu leur succès altéré par l’arrivée de l’acide hyaluronique. S’il n’est pas évident de trouver un chirurgien esthétique pour l’injecter, le collagène reste toutefois indiqué dans le traitement de certaines rides. Découvrez les avantages, les inconvénients et toutes les informations utiles sur les injections de collagène pour rajeunir le visage.

Le collagène en bref

Que fait le collagène ?

Éclat et rajeunissement du visage

Très en vogue à la fin des années 80, les injections de collagène permettent de rajeunir le visage en comblant les rides, et lui redonnent éclat. Après avoir eu leur heure de gloire et avoir été la référence, les injections de collagène avaient disparues de l’arsenal thérapeutique à la suite de la maladie de Creutzfeld-Jacob. Un nouveau type de collagène existe depuis peu, produit par génie génétique, totalement sûr et résorbable. Le collagène est une glycoprotéine fibreuse dont le rôle peut être comparé à celui d’une armature assurant la cohésion des tissus et leur résistance mécanique.

Naturellement présent dans l’organisme

Le collagène est la protéine la plus abondante de l’organisme. Il est secrété par les cellules des tissus conjonctifs, les fibroblastes. À l’inverse de l’élastine, également présente dans les tissus conjonctifs, le collagène est inextensible.
De types différents en fonction de sa localisation dans l’organisme, le collagène est indispensable à la cicatrisation. Le collagène est une molécule aujourd’hui largement supplantée par l’acide hyaluronique qui est non allergisant et offre des possibilités thérapeutiques très supérieures à celles du collagène.

Quelles zones traiter avec le collagène ?

Si elles répondent globalement aux mêmes indications que les injections d’acide hyaluronique pratiquées par le Dr Halimi, les injections de collagène semblent préférables dans les 2 cas de figure suivants :

  • Pour les lèvres, le collagène est plus malléable et donne donc un résultat plus naturel, avec une bouche plus souple. De plus, les très rares cas de « boule dans les lèvres » rencontrés avec l’acide hyaluronique, produit moins facile à façonner, n’existent pas avec les injections de collagène.
  • Pour les cernes également, les résultats obtenus avec les injections de collagène semblent plus probants chez les patients qui ne souhaitent pas avoir recours à la blépharoplastie.

Toutefois ces deux types de produits de comblement des rides présentent quasiment les mêmes atouts en terme de durée, d’innocuité, de simplicité d’emploi, et par suite de satisfaction des patients.

A quelle fréquence injecter le collagène ?

Le collagène met entre 4 et 8 mois à se résorber. Le traitement des rides par injection de collagène requiert ainsi une périodicité de 2 à 3 séances par an.

Combien de temps pour obtenir un effet optimum ?

Si tel que pour l’acide hyaluronique, les premiers résultats sont immédiats, il faut attendre une petite semaine pour découvrir le résultat final des injections de collagène.

Vos injections de collagène à Paris

Durée d’une séance

Selon vos attentes et le chirurgien choisi, il faut prévoir en moyenne 30 minutes pour la première séance d’injections de collagène. Les séances suivantes durent 15 minutes environ.

Prix des injections de collagène :

Le tarif varie selon le chirurgien esthétique choisi, la quantité de consommables utilisés, et en fonction de votre peau et de vos attentes.

Quels sont les avantages les inconvénients du Collagène ?

Contre indication et allergie :

Produit par génie génétique, totalement sûr, le collagène nécessite toutefois d’effectuer des tests pour juger la tolérance à la molécule.

Douleur :

Si les injections de collagène ne sont pas douloureuses, il est parfois possible de recourir à une petite anesthésie locale tronculaire destinée à engourdir les lèvres, la zone péribuccales étant particulièrement innervée. Pour les plus "sensibles", une crème analgésique ELMA peut être appliquée localement 1 heure avant les injections de Collagène.

Effet secondaire :

Les injections de collagène ne présentent pas d’effet secondaire notable, si ce n’est un risque d’apparition de petits hématomes dus à l’aiguille utilisée. Comme pour tous produits de comblement des rides en injection, le risque principal est le surdosage de collagène susceptible de donner un aspect "boursoufflé" au visage. Afin de se prémunir de ce danger, il est capital de s’adresser à un professionnel expérimenté qui connait parfaitement l’anatomie de la face.

Éviction sociale :

Les injections de collagène n’entraînent aucune éviction sociale.

Quels autres soins pour compléter le traitement des rides ?

Comment trouver le bon professionnel pour votre traitement au collagène ?

Le Dr Halimi ne pratiquant pas les injections de collagène, pour choisir un bon chirurgien esthétique, n’hésitez pas à consulter la liste des chirurgiens plastiques assermentés : Société Française des Chirurgiens Esthétiques Plasticiens (SOFCEP).

Actualités

Des techniques de lifting du visage aux injections d’acide hyaluronique en passant par la rhinoplastie et le lipofilling, retrouvez toute l’actualité de la chirurgie esthétique et du Dr Laurent HALIMI.

Toutes les actualités