Vous êtes ici » fr » Chirurgie esthetique du corps » Liposculpture

Liposculpture

Plus précise et beaucoup plus efficace pour retirer la graisse, la liposculpture est la version avancée de la liposuccion douce. En enlevant les excès adipeux disgracieux afin de réutiliser la graisse pour combler les creux, la liposculpture redessine les courbes du corps sans effet de "vague" sur la peau. Pour cette intervention de chirurgie esthétique, la silhouette est abordée dans son ensemble et ses volumes sont repensés afin d’optimiser les galbes et de retrouver une harmonie.

La liposculpture, en bref

La liposculpture associe liposuccion douce et lipofilling afin de traiter la silhouette dans sa globalité. La surabondance de graisse est aspirée sans agressivité afin d’être réinjectée. Au cours d’une liposculpture, une solution anesthésique et hémostatique est injectée, provoquant un gonflement des cellules graisseuses et permettant leur dissolution. Ainsi, le chirurgien n’a plus qu’à aspirer ces cellules à l’aide d’une aiguille très fine, via de toutes petites incisions.

Cette technique permet alors de faire disparaitre la graisse superficielle comme la graisse profonde. La graisse prélevée par liposuccion douce est ensuite purifiée afin d’être ré-injectée là où le patient en a besoin pour combler un creux ou créer un volume. La liposculpture permet une correction efficace et durable des excès adipeux disgracieux localisés en différentes parties du corps. L’incision est discrète et le résultat est net après 6 à 8 semaines.

Découvrez en PDF les fiches d’interventions
Réinjection de graisse autologue
Lipoaspiration

La liposculpture en vidéo

Les zones "lipoaspirables"

De nombreuses parties du corps peuvent être amincies grâce à la liposuccion douce :

  • La "culotte de cheval"
  • Les hanches
  • L’abdomen
  • Les jambes, cuisses, genoux
  • Le menton, cou

Grâce notamment à l’utilisation de seringues plus fines ainsi qu’à l’injection de solution anesthésique et hémostatique, les progrès en matière de liposuccion douce autorisent aujourd’hui des gestes plus superficiels permettent d’obtenir des résultats sur des zones délicates telles le devant de la cuisse ou l’ovale du visage.

Les zones concernée par le lipofilling

Une fois purifiée, la graisse peut être injectée dans de nombreuses parties du corps, pour combler un creux ou créer un volume. Dans le cadre d’une liposculpture, il est fréquent de redonner du galbe en soulignant une chute de rein avec le lipofilling des fessiers, ainsi que de repulper des joues creusées ou le creux orbitaire avec le lipofilling du visage.

Pour une augmentation modérée du volume des seins ou en complément d’une pose de prothèses mammaires chez des patientes très minces, le lipofilling mammaire est également indiqué.

Les résultats

En raison de l’œdème qui apparait à l’issue de la liposuccion douce, les premiers résultat n’apparaissent qu’au bout d’un mois et sont appréciables au troisième. Selon l’élasticité de la peau, il faut une année pour qu’elle se retende complètement et offre un résultat homogène et définitif.

S’ils sont immédiatement visibles, les résultats du lipofilling ne sont pas pour autant définitifs. En effet, on constate dans les premières semaines une perte moyenne de l’ordre de 10 à 30% de la graisse injectée.

Les avantages et les inconvénients

Contre indication

La liposculpture nécessitant une anesthésie, l’état de santé général du patient doit être satisfaisant. La liposculpture est particulièrement conseillée aux patients qui présentent une graisse dur et/ou profonde.

Douleur

Selon l’étendue de la zone concernée par la liposuccion douce, il arrive que la liposculpture puisse engendrer de légères douleurs. Le plus souvent, la prise de Paracétamol suffit à les calmer.

Suites opératoires et éviction sociale

L’importance de la liposuccion, détermine les suites opératoires. Le patient peut reprendre une activité professionnelle dès le lendemain ou quelques jours de repos peuvent s’avérer nécessaires. A l’issue d’une liposculpture, les zones lipoaspirées présente souvent un œdème et des ecchymoses qui durent en moyenne 2 semaines, avant de régresser progressivement. Le port de vêtements de contention est ainsi indiqué durant les semaines qui suivent la liposuccion. Comme toute intervention chirurgicale, une liposculpture peut avoir quelques rares complications générales telles qu’une infection, des hématomes et autres complications anesthésiques. Dans le cas d’un lipofilling du visage, le patient peut présenter un léger œdème dans les jours qui suivent les injections de graisse.

Cicatrices

La liposculpture ne laisse que de très petites cicatrices qui s’atténuent, voire même disparaissent avec le temps.

Votre liposculpture à Paris

Votre première consultation

Au-delà de fixer des objectifs précis, la première consultation est capitale pour bien comprendre les motivations et désirs du patient. Antécédents héréditaires, médicaux et chirurgicaux aideront le chirurgien à établir un diagnostic personnel ainsi qu’à définir les possibilités chirurgicales. Ce dernier expliquera de façon précise le protocole de la liposculpture ainsi que les éventuelles précautions à prendre.

Anésthésie

Une consultation avec le médecin-anesthésiste est programmée avant l’intervention afin d’effectuer l’examen clinique complet et d’évoquer les différents types d’anesthésie. Selon l’ampleur de l’intervention, la liposculpture est ambulatoire et effectuée sous anesthésie locale, ou une anesthésie générale et une nuit d’hospitalisation seront conseillées. La solution injectée au cours de la liposuccion douce contient déjà un anesthésique local.

Durée de l’intervention

La durée de la liposculpture à Paris avec le Dr Halimi varie selon l’étendue des zones concernées. La liposculpture peut durer de 1 à 3 heures. Dans le cadre d’une liposuccion localisée, l’intervention est ambulatoire et réalisée sous anesthésie locale. Si l’intervention un peu plus importante, il est possible d’envisager une anesthésie générale ainsi qu’une hospitalisation d’une à deux nuits. A moins d’une reprise de poids importante, les résultats d’une liposuccion sont pérennes.

Prix d’une liposculpture à Paris avec le Dr Halimi

Le prix d’une liposculpture à Paris avec le Dr Halimi varie selon l’étendu de la zone traitée de 4000 à 6000 euros. La variation des tarifs est liée à la durée de l’intervention. En effet, au-delà de prendre en compte la notoriété du chirurgien, les cliniques facturent ces derniers au taux horaire.

La grille tarifaire est approximative car les prix varient en fonction des frais de bloc opératoire et de clinique (toujours en évolution), du type d’anesthésie ainsi que des spécificités individuelles inhérentes à chaque personne (qualité de la peau, etc.). Les prix indiqués sont ainsi purement indicatifs et ne constituent pas un devis. Le devis précis ne peut être établi que lors de la consultation.

AVANT - APRÈS

Adresse du cabinet de chirurgie esthétique

Si vous souhaitez des informations complémentaires sur la liposuccion, le lipofilling, ou si vous désirez faire pratiquer une liposculpture à Paris, le Dr Laurent HALIMI vous reçoit sur RDV et vous conseille.

Dr L. HALIMI
6 Place de la Madeleine
75008 PARIS

Prendre un RDV de consultation de chirurgie esthétique
En savoir plus sur Laurent Halimi, chirurgien esthétique à Paris

Actualités

Des techniques de lifting du visage aux injections d’acide hyaluronique en passant par la rhinoplastie et le lipofilling, retrouvez toute l’actualité de la chirurgie esthétique et du Dr Laurent HALIMI.

Toutes nos actualités

Le Skin Booster, effet coup d’éclat

Découvrez l’incroyable coup d’éclat apporté par le Skin Booster, traitement à base d’injections d’acide hyaluronique harmonieusement diffusé sous l’épiderme du visage.

Découvrir le Skin Booster

Dr Laurent HALIMI, chirurgien esthétique à Paris

Formé à Paris, New York et Rio de Janeiro, le Dr Halimi se consacre exclusivement à la chirurgie plastique reconstructrice et esthétique depuis 1984 et opère dans les cliniques les plus prestigieuses.

En savoir plus sur le Dr Halimi