Vous êtes ici » fr » Actualités » Regard fatigué : les solutions offertes par la médecine esthétique

Regard fatigué : les solutions offertes par la médecine esthétique

Dans une société où chacun se doit d’être sportif et dynamique, un regard fatigué et c’est tout un visage qui parait plus âgé. Lorsque les conséquences de la fatigue sont installées, la chirurgie esthétique n’est pas l’unique recours. Il est ainsi possible de faire appel à la médecine esthétique, bien qu’il s’agisse d’une " zone difficile dont le diagnostique est délicat, le regard s’envisage depuis les ailes du nez jusqu’en haut du front. Il ne suffit donc pas de traiter les cernes ou les poches, il faut aborder la zone dans son ensemble, bien connaître l’anatomie et, souvent, associer différentes techniques pour obtenir un résultat naturel ».

L’acide hyaluronique au secours du cerne

La médecine esthétique pour combler le cerne

Le cerne est souvent perçu comme le premier responsable d’un regard fatigué. Pour en venir à bout, l’acte de chirurgie esthétique nommé blépharoplastie inférieure n’est pas l’unique solution. Souvent mixte, le vrai cerne présente un problème de creux au niveau du relief, ainsi qu’une couleur violet foncé. Il est possible d’atténuer le creux grâce à une injection d’acide hyaluronique très fluide. Au-delà de limiter les hématomes, l’utilisation d’une micro canule permet de déposer le produit délicatement lors du retrait de la canule, et de napper la zone en éventail.

Un résultat naturel, un regard défatigué

Un léger massage suffit alors à obtenir une répartition harmonieuse du produit de comblement afin de parvenir à une diminution du creux, sans pour autant changer la couleur du cerne. Choisir l’acide hyaluronique pour défatiguer le regard est indolore. Une petite anesthésie est effectuée au niveau des points d’injection, et l’acide hyaluronique contient généralement de la Lidocaïne. Pratiqué par un professionnel aguerrit, cet acte de médecine esthétique offre un résultat très naturel. Dans le cas contraire, le résultat peut se révélé insuffisant ou trop voyant, d’aspect irrégulier, mal placé, allant parfois jusqu’à former une bosse.

Tenue : 1 an.
Tarif : autour de 500€.

La toxine botulique pour ouvrir le regard

Remonter la queue du sourcil

En rapetissant le regard, la queue du sourcil confère un "air fatigué". L’utilisation de la toxine botulique permet alors de diminuer les tensions musculaires. Quatre points d’injection sont nécessaires : deux sous la queue du sourcil afin de la monter, ainsi que deux au-dessus de la tête du sourcil pour la descendre.

A renouveler tous les 6 mois environ

Tel que pour les injections d’AA, les injections de toxine botulique sont indolores et très satisfaisant à condition d’observer quelques règles. Il s’agit tout d’abord de confier la réalisation de cet acte de médecine esthétique à un professionnel expérimenté ayant une parfaite connaissance des muscles du visage. Il est également important de veiller au type de produit utilisé au cours des injections. En effet, seules trois toxines botuliques possèdent l’AMM en France :

  • Vistabel (Allergan),
  • Azzalure (Galderma),
  • Boccouture (MERTZ).

Tenue : 6 mois.
Tarif : 400€.

Détendre les célèbres "rides du lion"

Ces deux traits verticaux situés entre les deux yeux donnent au regard l’air fatigué ET sévère, ce que personne ne souhaite ! Là encore, la toxine botulique peut changer la donne. Il suffit d’injecter le fameux produit dans le muscle situé au-dessus de la tête du sourcil, de chaque côté. Après une dizaine de jours, le résultat définitif est appréciable. Tout est une question de dosage : le front ne doit être ni bombé, ni brillant. Il doit également conserver la mobilité inhérente à l’aspect naturel du résultat. Particulièrement innervée, la zone peut être sensible à l’injection.

Tenue : 6 mois.
Tarif : autour de 300€.

Adoucir la vallée des larmes

Participant elle aussi à l’aspect fatigué du regard, la vallée des larmes démarre sous l’œil et descend jusqu’au niveau de la base du nez. Un acide hyaluronique dense fortement réticulé peut alors être injecté sous la paupière, dans le tiers moyen du visage. L’effet vecteur du soulèvement des tissus permet d’obtenir un réel effet rafraichissant, rajeunissant et défatiguant du regard.

Tenue : 1 ans.
Tarif : environ 600€.

"Strecher" la patte d’oie

Afin de lisser les rides de la patte d’oie coresponsables du regard fatigué, il est aujourd’hui possible de recourir aux injections de toxine botulique. L’utilisation de minuscules aiguilles de mésothérapie ainsi que d’une petite quantité de toxine botulique permet d’obtenir de très bons résultats. Trois "points" sont injectés dans le muscle orbiculaire, au coin de chaque œil.

Au-delà de défatiguer le regard, cette technique offre un BONUS : une bonne action préventive en termes de vieillissement cutané !

Tenue : 6 mois.
Tarif : autour de 300€

Retirer les poches pour obtenir un regard moins fatigué

Qu’elles soient d’origine génétique ou liées à l’âge et à la fatigue, les poches ne sont pas une indication de la médecine esthétique mais de la chirurgie esthétique.

Adresse du cabinet de chirurgie esthétique

Pour de plus amples informations sur les techniques de médecine esthétique permettant de défatiguer le regard sans chirurgie, le Dr Laurent HALIMI vous reçoit sur RDV et vous conseille.

Dr L. HALIMI
6 Place de la Madeleine
75008 PARIS

Prendre un RDV de consultation
En savoir plus sur le Docteur Laurent Halimi.

Actualités

Des techniques de lifting du visage aux injections d’acide hyaluronique en passant par la rhinoplastie et le lipofilling, retrouvez toute l’actualité de la chirurgie esthétique et du Dr Laurent HALIMI.

Toutes nos actualités

Le Skin Booster, effet coup d’éclat

Découvrez l’incroyable coup d’éclat apporté par le Skin Booster, traitement à base d’injections d’acide hyaluronique harmonieusement diffusé sous l’épiderme du visage.

Découvrir le Skin Booster

Dr Laurent HALIMI, chirurgien esthétique à Paris

Formé à Paris, New York et Rio de Janeiro, le Dr Halimi se consacre exclusivement à la chirurgie plastique reconstructrice et esthétique depuis 1984 et opère dans les cliniques les plus prestigieuses.

En savoir plus sur le Dr Halimi