Vous êtes ici » fr » Actualités » Liposuccion : 7 points à retenir

Liposuccion : 7 points à retenir

Tandis que le printemps s’annonce, vous vous préparez comme chaque année à troquer les gros pulls contre des tenues plus légères. Ces dernières ne souffrant pas toujours les excès hivernaux, les "Unes" des magazines surfent sur vos complexes en affichant l’édition été 2015 de la sempiternelle "tendance des régimes", à l’efficacité souvent douteuse. Pendant ce temps, l’attrait pour la liposuccion ne faiblit pas, tel qu’en témoignent les chiffres publiés par l’ISAPS, selon lesquels il s’est pratiqué plus 1,6 million de liposuccion à travers le monde en 2013. Découvrez l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur cette intervention de chirurgie esthétique, en 7 points.

La liposuccion, qu’est-ce que c’est ?

Une liposuccion est une intervention de chirurgie esthétique généralement ambulatoire et réalisée sous anesthésie locale. La liposuccion elle-même consiste à prélever des amas graisseux localisés au moyen de canules ultra-fines, de façon atraumatique par une micro-incision. Le temps d’intervention peut varier de 20 minutes à 3 heures et la quantité de graisse retirée va rarement au-delà de 4 à 5 litres. La liposuccion n’est pas une méthode d’amaigrissement, et elle ne permettra pas de faire l’économie d’une amélioration de l’hygiène de vie.

À qui s’adresse cette chirurgie esthétique ?

La liposuccion est bien généralement envisagée lorsque ces amas graisseux sont perçus comme des surcharges, qui ne disparaissent pas malgré un régime ou de l’exercice physique régulier. La liposuccion s’adresse aussi bien aux hommes qu’aux femmes, lorsqu’ils réunissent les conditions suivantes :

  • La surcharge graisseuse doit être localisée plutôt que diffuse,
  • La peau doit être suffisamment élastique pour pouvoir se rétracter correctement,
  • Le poids du ou de la patiente devra être voisin de la normale, la liposuccion ne permet aucunement de traiter l’obésité.

La lipoaspiration concerne quelles zones ?

En pratique, la liposuccion peut s’appliquer à un grand nombre de région du corps, du menton aux chevilles :

  • La culotte de cheval »
  • L’abdomen,
  • Les hanches,
  • La face interne des cuisses,
  • Les genoux,
  • Les mollets,
  • Les chevilles,
  • Les bras.

Les améliorations techniques ont aussi permis d’étendre son action au niveau du visage et du cou : double menton, ovale du visage.

Peut-on associer la liposuccion à d’autres interventions ?

Les avancées de la chirurgie esthétique permettent aujourd’hui d’envisager la silhouette dans sa globalité en la redessinant dans le cadre d’une liposculpture. La liposculpture associe la liposuccion et le lipofilling, technique de réinjection de la graisse aspirée dans les zones qui manquent de volume. La liposuccion peut également être pratiquée en complément d’autres techniques de chirurgie esthétique telles que le lifting de l’abdomen, des cuisses, du visage, du cou et des bras.

Quelles sont les suites opératoires ?

Le temps nécessaire pour récupérer et se remettre d’une liposuccion est proportionnel à la quantité de graisse extraite. Des ecchymoses ainsi qu’un œdème apparaissent au niveau des régions traitées par la liposuccion. Les ecchymoses se résorbent au bout de 10 à 20 jours et l’œdème commencera à dégonfler au 8ième jour, persistant pendant environ 3 mois. Selon la quantité de graisse extraite, la liposuccion peut engendrer une douleur modérée ainsi qu’un peu de fatigue. Une activité normale pourra être reprise 3 à 6 jours après l’intervention, là aussi en fonction de l’importance de la lipoaspiration et du type d’activité professionnelle. Pour une activité sportive, une période d’arrêt durera environ un mois, en fonction du type d’activité, bien évidemment.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Parce que le suivi post opératoire de la liposuccion n’est pas à négliger, plusieurs consultations de contrôle devront être réalisées, environ 1 mois, 3 mois, 6 mois et 1 an après l’intervention. Le port d’un vêtement de contention élastique est conseillé pendant 2 à 4 semaines. Il conviendra de ne pas exposer au soleil ou aux U.V. les régions opérées avant au moins 3 semaines.

Les résultats sont visibles combien de temps après la liposuccion ?

Ce n’est qu’au bout de ces trois mois, au minimum, que l’on peut commencer à mesurer le résultat de la liposuccion. Apprécié de façon définitive dans un délai de 6 mois après l’intervention, le résultat de l’intervention est généralement très satisfaisant. Lorsque l’indication et la technique sont correctes, la liposuccion permet de faire disparaître définitivement les surcharges de graisse localisées, tout en entraînant une rétraction appréciable de la peau.

Adresse du cabinet de chirurgie esthétique

Pour de plus amples informations sur la liposuccion ou la liposculpture, le Dr Laurent HALIMI vous reçoit sur RDV et vous conseille.

Dr L. HALIMI
6 Place de la Madeleine
75008 PARIS

Prendre un RDV de consultation
En savoir plus sur le Docteur Laurent Halimi.

Actualités

Des techniques de lifting du visage aux injections d’acide hyaluronique en passant par la rhinoplastie et le lipofilling, retrouvez toute l’actualité de la chirurgie esthétique et du Dr Laurent HALIMI.

Toutes nos actualités

Le Skin Booster, effet coup d’éclat

Découvrez l’incroyable coup d’éclat apporté par le Skin Booster, traitement à base d’injections d’acide hyaluronique harmonieusement diffusé sous l’épiderme du visage.

Découvrir le Skin Booster

Dr Laurent HALIMI, chirurgien esthétique à Paris

Formé à Paris, New York et Rio de Janeiro, le Dr Halimi se consacre exclusivement à la chirurgie plastique reconstructrice et esthétique depuis 1984 et opère dans les cliniques les plus prestigieuses.

En savoir plus sur le Dr Halimi