Le chirurgien esthétique rend-il vraiment ses patients heureux ?

« La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité », telle est la définition de la santé par l’O.M.S. En effet, la chirurgie esthétique n’est pas une chirurgie de confort, mais participe bien à l’amélioration de la santé psychique du patient. En France, une femme sur 10 a déjà eu recours à la chirurgie esthétique en 2018. Les principales opérations : la modification des seins et l’épilation au laser. Quelles sont les motivations du passage à l’acte ? Les patients ont-ils plus heureuses après l’opération ? Un psychologue allemand a mené l’enquête, nous la décryptons pour vous.

Le profil des Françaises qui sautent le pas

L’enquête IFOP qui zoome sur la patientèle féminine des plasticiens en 2018

Presque ¼ des femmes concernées

Suite à la parution des résultats de l’enquête publiée par IFOP en juillet 2018, nous vous avons cet été, dressé le profil des Française qui sautent le pas de la chirurgie esthétique.
En effet, en 2018, 1 femme sur 10 a déjà eu recours aux services d’un chirurgien esthétique en France, et 14% des femmes se disent prêtes à y recourir un jour.

Le Top 5 des opérations chirurgicales plastiques les plus demandées

Parmi les opérations de chirurgie esthétique les plus demandées, arrivent en tête de liste : la modification des seins et l’épilation au laser, suivies des injections pour rajeunir le visage, du recollement des oreilles et de la correction du ventre.

Les françaises satisfaite de leurs chirurgiens esthétiques

Le taux de satisfaction des actes effectués par les chirurgiens esthétiques de l’hexagone s’élève à 82% et tous les âges sont désormais représentés, de 18 à 65 ans.

Les raisons qui les poussent à solliciter un chirurgien esthétique

Des motivations centrées sur le bien-être personnel et l’acceptation de soi

Pour comprendre si la chirurgie esthétique fait le bonheur des patients, il est nécessaire de comprendre leurs principales motivations lorsqu’elles s’adressent à un chirurgien esthétique. D’après l’enquête IFOP de Juillet 2018, avoir recours aux services d’un chirurgien esthétique est avant tout un choix personnel, motivé par le désir de se plaire à soi-même avant tout et d’en finir avec un complexe physique. C’est le cas pour plus de ⅔ des personnes interrogées dans le cadre de l’enquête !

La pression sociale ?

Toujours d’après l’enquête, le recours aux services d’un chirurgien esthétique n’est pas spécialement motivé par le regard d’autrui ou la pression sociale. Booster une carrière professionnel ou paraître plus jeune au sein de la société n’est plus aujourd’hui la principale motivation des candidates à la chirurgie plastique. Les patientes des chirurgiens esthétiques en France exprime volontiers un choix très personnel, relatif à un bien-être tout aussi personnel. Notons qu’il y a encore quelques années, 21% des personnes interrogées affirmaient avoir recours à la chirurgie esthétique pour plaire à leur conjoint !

Le souhait de rester jeune ?

Contradictoire avec le statut désormais affirmé de “sénior”, le désir de conserver sa jeunesse reste pour les femmes d’âge mûr l’une des principales motivations à passer sous le bistouri. Bien que de moins en moins de patientes cèdent à la pression ambiante, la société et ses codes nous poussent toujours au “jeunisme”, à grand renfort d’icônes retouchées et de publicités photoshoppées.

La retouche chirurgicale plastique rend-elle vraiment plus heureux ?

L’étude du psychologue allemand Jürgen Margraf

Avec de nouvelles motivations plus personnelles et un taux de satisfaction élevé, on peut alors se poser la question : la chirurgie esthétique rend-elle plus heureux au final ?

Pour répondre à cette question, le psychologue allemand Jürgen Margraf a mené l’enquête et ses conclusions sont claires : il existe bel et bien un lien entre le bonheur et la chirurgie esthétique !
L’étude du spécialiste a porté sur les réponses de plus de 550 patients répartis en plusieurs groupes : un groupe ayant été opérés pour la première fois, et un autre groupe où les participants ont songé avoir recours un chirurgien esthétique avant de finalement y renoncer. Les principales motivations évoquées étaient “d’éliminer les défauts esthétiques du corps”, de “se sentir mieux” ou de “développer plus d’assurance”.

Leurs réponses ont été comparées avec près de 1000 personnes qui n’ont jamais porté d’intérêt pour la chirurgie esthétique et l’étude a été réalisée en 3 fois, avec des questions à 3, 6 et 12 mois pour les participants ayant eu recours à un acte chirurgical.

Le lien entre le bonheur et la chirurgie esthétique

Une meilleure estime de soi et des patients en meilleure santé

Globalement, et comparés à ceux ayant renoncé à l’opération, les patients ayant eu recours à la chirurgie esthétique sont en meilleure santé, ont une meilleure estime d’eux-mêmes et sont moins timides. Les scientifiques n’ont pas relevé d’effets négatifs relatifs à l’opération.

Une perception améliorée de la beauté après l’intervention du chirurgien esthétique

Pour déterminer si les patients se trouvaient plus “beaux” après l’opération, les chercheurs ont sondé les participants sur la perception de leur propre beauté, avant et après l’opération. Celle-ci a augmenté de près de 10 points après l’intervention du chirurgien esthétique !

Que peut-on conclure de l’étude ?

D’après les résultats, le recours un chirurgien esthétique est bel et bien bénéfique pour supprimer un complexe physique présent depuis plusieurs années, ou tout simplement pour se sentir mieux dans son corps. Un geste de santé tel qu’entendu par l’OMS : « La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité »

Pour que l’opération de chirurgie plastique offre les résultats escomptés, le premier entretien avec le chirurgien esthétique est d’une importance cruciale. Il s’agit de vérifier les motivations profondes du patient ou de la patiente et d’en vérifier la faisabilité compte-tenu des spécificités physiologiques, afin d’être en mesure de répondre de la meilleure manière à la demande du patient. Chirurgien esthétique à Paris depuis plus de 30 ans, le Dr Laurent Halimi est réputé pour sa maîtrise de la « French Touch », permettant aux visages et aux corps opérés de conserver un maximum de naturel. Pour prendre rendez-vous afin de bénéficier d’une première consultation avec le Dr Halimi, c’est ici !

Actualités

Des techniques de lifting du visage aux injections d’acide hyaluronique en passant par la rhinoplastie et le lipofilling, retrouvez toute l’actualité de la chirurgie esthétique et du Dr Laurent HALIMI.

Toutes les actualités