Vous êtes ici » fr » Actualités » Diminution mammaire : l’opération chirurgicale des seins qui soulage le dos

Diminution mammaire : l’opération chirurgicale des seins qui soulage le dos

L’opération de diminution mammaire est un acte chirurgical de réduction des seins qui consiste à alléger les poitrines trop volumineuses, notamment chez les femmes présentant une hypertrophie responsable de lombalgies. Si elle peut faire rêver les hommes et rendre les autres femmes envieuses, une forte poitrine est souvent vécue comme un véritable handicap pour les victimes d’hypertrophie mammaire, et pas seulement physique.

L’opération de diminution mammaire : à quoi ça sert ?

Au-delà de soulager le dos, les multiples bénéfices de l’opération de diminution mammaire

La chirurgie esthétique des seins contre les dorsalgies, mais pas que…

L’opération de diminution mammaire a pour vocation de corriger l’hypertrophie de la poitrine. Qu’elle soit graisseuse ou glandulaire, l’hypertrophie est à l’origine de désagréments qui gâchent la vie de ces femmes tels que :
L’intertrigo : frottement et macération de la peau située en dessous de la glande mammaire. Cette affection est liée à la ptôse mammaire.
Cyphose : lorsque la poitrine trop importante est inadaptée au poids du corps qui la supporte, cela peut engendrer des mauvaises postures comme le dos arrondi
La dorsalgie : là aussi une poitrine trop lourde crée des douleurs dorsales (lombalgies etc.)

Souvent responsable de dorsalgies telle que la lombalgie, une poitrine trop importante se corrige grâce à l’intervention du bistouri, c’est-à-dire l’opération de diminution mammaire. Se définissant par un volume excessif de la poitrine, l’hypertrophie mammaire est une anomalie physiologique associée la plupart du temps à un affaissement de la poitrine nommé ptôse mammaire. Cerise sur le gâteau, le chirurgien esthétique corrige la ptôse dans le cadre de l’opération de diminution mammaire.

L’opération de diminution mammaire, un soulagement également psychologique

Si d’un point de vue physique, elles souffrent de douleurs lombaires, d’un point de vue psychologique, les femmes concernées par l’opération de diminution mammaire vivent de véritables épreuves émotionnelles. Au-delà de soulager le dos des femmes concernées, cette opération mammaire est pour nombre d’entre elles l’opportunité de se réconcilier avec leur silhouette, d’oser enfin une garde-robe qui leur ressemble, de pratiquer le sport de leur choix, etc. Il arrive également que l’opération de diminution mammaire offre simplement la possibilité d’être débarrassées de leurs complexes, et de pouvoir passer inaperçue lorsqu’elles le souhaitent.

A qui s’adresse la chirurgie de réduction des seins ?

Ayant souvent une origine congénitale, cette déformation se manifeste généralement dès la période post-pubertaire ou de manière secondaire, c’est-à-dire suite à des événements qui modifient la physionomie : grossesse, prise de poids, etc. On observe une augmentation de la demande de diminution mammaire chez les femmes ménopausées. Nombre de patientes qui ont déjà de belles poitrines vivent très difficilement l’augmentation de son volume du fait de leur prise progressive de poids. Elles expliquent souvent ne plus supporter cette charge dorsale sur un terrain d’ostéoporose.

L’opération de diminution mammaire est indiquée dans les cas d’hypertrophie mammaire :

Les seins tubéreux : cette malformation se caractérise par un aspect tubulaire des seins
Les seins asymétriques qui conjuguent deux hypertrophies de différents degrés
La gigantomastie (lorsque chaque sein nécessite plus d’un kilo de glande par sein à retirer)
• Les seins s’accompagnant d’une déformation thoracique.

En raison d’une grande disparité d’hypertrophies mammaires, le chirurgien esthétique évalue méticuleusement la qualité de la peau, la composante glandulaire et graisseuse, ainsi que l’importance de la ptôse à corriger.

Zoom sur la chirurgie esthétique pour réduire le volume des seins

Le déroulement de l’acte chirurgical

En cas d’hypertrophie mammaire, l’opération de diminution mammaire se pratique sous anesthésie générale, pour une durée pouvant varier d’une à trois heures en moyenne. En premier lieu, le praticien réalise le « bâtis », c’est-à-dire qu’il réalise un dessin précis (sur la poitrine de la patiente éveillée) correspondant à la quantité de peau à retirer et aux futures cicatrices. Ensuite, au bloc opératoire, l’intervention se déroule comme suit :

• La glande mammaire diminuée est regalbée (notez que l’excès glandulaire retiré est envoyé en analyse pour examen anatomopathologique),
• L’aréole et le mamelon sont repositionnés de manière symétrique, à bonne hauteur,
• L’excès de peau du sein est retiré, le reste est redrapé,
• Fermeture des cicatrices d’incision avec un fil résorbable,
• Pose d’un pansement modelant en forme de soutien-gorge.

Les suites opératoires

Si l’opération de diminution mammaire est plus complexe que l’intervention d’augmentation mammaire par prothèses, la chirurgie de réduction des seins offre des résultats aussi épatants que naturels. L’opération de diminution mammaire est fort heureusement un acte parfaitement maîtrisé n’impliquant que de faibles contraintes telles que :

• Quelques ecchymoses et œdèmes apparaissent qui disparaissent au bout de quelques jours,
• Bien que peu douloureuse, l’opération de diminution mammaire entraîne quelques gènes qui seront vite oubliés avec une prise d’antalgique classique, type paracétamol,
• Un pansement modelant ainsi qu’un système de drainage (redons) sont posés et retirés au bout de 24 heures,
• Un soutien-gorge compressif sans armatures (type de sport) doit impérativement être porté le jour comme la nuit durant plusieurs semaines afin d’aider au maintien du pansement,
• Eviter le sport et tout effort physique intense durant le premier mois,
• Les résultats pourront être appréciés au bout de 6 mois, le temps de laisser l’ensemble des tissus s’assouplir.

Opération de réduction des seins et allaitement

L’opération de diminution mammaire n’interdit pas l’allaitement même si certains aspects de cet acte peuvent rendre l’allaitement compliqué. En effet, si l’acte a nécessité un retrait d’une quantité importante de la glande, combiné à une correction de ptôse sévère, cela peut rendre difficile l’allaitement, mais pas impossible. Les technologies innovantes au service de la médecine, associées à des chirurgiens toujours mieux formés, œuvrent à préserver les attributs naturellement féminins, notamment la capacité à allaiter. En pratique, le chirurgien veille à préserver la vascularisation de la glande, la sensibilité du mamelon et la vitalité du sein. Toutefois, il est recommandé d’attendre quelques mois pour être en capacité d’allaiter de façon convenable ; les canaux galactophores mettant 6 mois à un an à se régénérer.

Votre RDV avec Laurent Halimi, chirurgien esthétique à Paris

Pour en connaitre davantage sur l’opération de réduction mammaire, le Dr Laurent Halimi vous reçoit sur rendez-vous dans son cabinet esthétique parisien :

6 place de la Madeleine
75 008 Paris
Tel : 01 40 17 01 01
Mail : contact @ dr-laurenthalimi.com

En définitive, outre la dysharmonie esthétique, l’opération de réduction mammaire permet d’éviter à moyen et long terme une atteinte du rachis dorsal ou une fragilisation de la peau. Les glandes mammaires n’adhèrent plus au thorax et c’est toute l’enveloppe cutanée qui doit assumer le rôle de porter ou supporter le poids d’une poitrine trop volumineuse. Ce qui provoquerait indubitablement un affaissement conséquent de la poitrine. Cette opération permet chaque année à des millions de femmes de retrouver une confiance physique, psychologique et esthétique.

Actualités

Des techniques de lifting du visage aux injections d’acide hyaluronique en passant par la rhinoplastie et le lipofilling, retrouvez toute l’actualité de la chirurgie esthétique et du Dr Laurent HALIMI.

Toutes nos actualités

Le Skin Booster, effet coup d’éclat

Découvrez l’incroyable coup d’éclat apporté par le Skin Booster, traitement à base d’injections d’acide hyaluronique harmonieusement diffusé sous l’épiderme du visage.

Découvrir le Skin Booster

Dr Laurent HALIMI, chirurgien esthétique à Paris

Formé à Paris, New York et Rio de Janeiro, le Dr Halimi se consacre exclusivement à la chirurgie plastique reconstructrice et esthétique depuis 1984 et opère dans les cliniques les plus prestigieuses.

En savoir plus sur le Dr Halimi